chiffre clés rer D
 
 

La présentation

 
Porté par le STIF et financé par l’Etat, la Région Ile-de-France et Réseau ferré de France (120M€ inscrit au schéma de principe), ce projet prévoit pour 2014 une augmentation de la desserte à 12 trains par heure, en heure de pointe, au nord de la ligne (au lieu de 8 actuellement) et un renforcement de la desserte du Val-de-Marne
La modernisation du RER D vise également à améliorer l’exploitation et la régularité sur l’ensemble de la ligne D du RER.
 

Programme pour l’horizon 2014 


La mise en œuvre de ce schéma de principe nécessite l’aménagement des infrastructures ferroviaires :
1. Au terminus de Goussainville : amélioration des possibilités de stationnement des trains et de l’exploitation de la gare par la création d’une liaison supplémentaire vers la voie de retournement ;
2. Adaptation du système de signalisation existant entre les gares de Villiers-le-Bel et de Villeneuve-Saint-Georges par le redécoupage des cantons de signalisation et la mise en place d’un système de contrôle de la vitesse des trains plus performant, afin d’améliorer la fluidité des circulations et la robustesse de l’exploitation en cas de situations perturbées ;
3. Augmentation de la souplesse d’exploitation pour les trains terminus à Corbeil-Essonnes : création d’un quai supplémentaire en gare de Corbeil-Essonnes ;
4. Renforcement de l’alimentation électrique de la ligne par la création d’une sous-station électrique à Combs-la-Ville ;
5. Mesures environnementales d’accompagnement. 



A plus long terme


La modernisation du RER D se poursuivra. Les premières études sont lancées et feront l’objet d’un nouveau schéma de principe.

 

Description des aménagements 

Des travaux en gare de Goussainville

Dans le cadre de la modernisation du RER D (2010/2014) portant sur l’amélioration de la desserte et du cadencement de cette ligne, plusieurs aménagements des infrastructures ferroviaires doivent être réalisés à Goussainville.

L’opération consiste en la création d’un aiguillage qui permettra aux trains en provenance de Paris et ayant pour terminus Goussainville d’atteindre la voie de retournement pour y stationner avant de repartir sur Paris, sans gêner les autres circulations de trains. Cette amélioration de l’exploitation contribuera à fluidifier la circulation sur l’ensemble de la ligne. La réalisation de cet aménagement nécessite de modifier les installations ferroviaires existantes.

Les travaux principaux en gare de Goussainville sont programmés de juin 2012 à fin 2013.

amélioration, création aiguillage, aménagement

Un nouveau quai en gare de Corbeil-Essonnes

Les travaux en gare de Corbeil-Essonnes ont pour objectif d'améliorer la circulation des trains. En effet, le trafic en gare est intense avec différents types de trains se côtoyant chaque jour (grandes lignes, fret et RER D). La difficulté principale est de gérer les entrées et les sorties des trains en gare, sans créer de conflits de circulation.

Pour avoir des conditions de circulation optimales et réduire les retards, le plan des voies sera ainsi modifié en deux temps : pose d’une communication entre les voies pour supprimer des conflits de circulation, puis construction d'un nouveau quai pour offrir un stationnement supplémentaire aux trains.

Les travaux du quai sont prévus de septembre 2012 à avril/mai 2013. La mise en service est programmée fin 2013.

Une sous-station électrique à Combs-la-Ville

La création d'une sous-station de traction électrique à Combs-la-Ville permettra d'injecter du courant dans les caténaires pour renforcer le réseau électrique d’alimentation des trains.

Les travaux se déroulent en plusieurs phases : construction du bâtiment de sous-station, modification des installations ferroviaires, puis travaux à l’intérieur du bâtiment et raccordement au réseau électrique. Ils s’achèveront par les essais et la mise en service de la sous-station électrique fin 2013- début 2014.


Une amélioration du système de signalisation

Pour offrir davantage de capacité en ligne, l’adaptation de la signalisation est une étape essentielle des travaux de modernisation du RER D.

Le projet consiste à redéfinir l’espacement entre les trains : redécoupage du « BAL » (Block Automatique Lumineux). Le BAL est une signalisation lumineuse située sur les voies ferrées. L'espace entre deux signaux successifs de la ligne ferroviaire est appelé un "canton". Le redécoupage du BAL permettra de créer des cantons plus courts donc plus nombreux, permettant d'accueillir davantage de trains sur une même voie.

Ce redécoupage s’accompagnera également de la mise en place de KVBP (Contrôle de Vitesses par Balises) pour rendre la gestion de l’exploitation du réseau plus souple et fluidifier le trafic.

Le basculage entre le système existant et les nouveaux signaux s'effectuera en novembre/décembre 2013.


Un projet connexe : la création du pôle intermodal de Créteil-Pompadour

nouvelle gare pôle multimodal Pompadour, aménagement Créteil, val de marne, passerelle,  piétonne

Le pôle intermodal de Créteil-Pompadour est conçu pour favoriser le développement des transports en commun et les déplacements dans le sud-est du Val de Marne.

Il permettra la connexion directe entre la nouvelle gare de la ligne du RER D et la station de bus (Trans-Val-de-Marne et 393 Thiais/Sucy) facilitant ainsi les correspondances pour les déplacements de banlieue à banlieue, mais également vers Paris. Elle disposera d’un hall voyageur d’environ 400 m² et d’une passerelle piétonne sur pilotis accessibles aux Personnes à Mobilité Réduite.
L’ouverture de cette gare ferroviaire « Créteil-Pompadour » est prévue fin 2013. (A cette date, la gare de Villeneuve Prairie ne sera plus desservie par le RER D.)

 
 

Etat du trafic aujourd'hui 

TRAFIC NORMAL
PAS DE TRAVAUX

L'actualité

Combs-la-Ville : équipement des
installations électriques
30 septembre 2013 - La construction du bâtiment de la sous-station de Combs-la-Ville est désormais achevée. Les travaux portent à présent sur l’intégration de l’équipement basse et haute tension. Dimitri Mantel nous détaille cette nouvelle phase.
 
Aménagement paysager
à Goussainville
10 juin 2013 - Les travaux d’aménagement des installations ferroviaires à Goussainville s’accompagnent de l’élargissement du talus existant. Loïc Pianfetti, maître d’œuvre de cette opération, témoigne.
 
Elargissement de quai en gare de Brunoy
4 juin 2013 - Dans le cadre de la modernisation du RER D, des travaux d’élargissement de quai sont réalisés en gare de Brunoy. Amandine Durand, chef de circonscription sur cette opération, nous explique ces travaux.
 
 
voir toutes les actualités

Les acteurs du projet 

 l'état    ile de france    sncf   réseau ferré de france     stif
 
 
 
L'agendades travaux

Le projet 

Janvier à novembre : Adaptation de la signalisation ferroviaire au Nord (de Pierrefitte-Stains à Villiers-Le-Bel) - adaptation de la signalisation ferroviaire (mise en service du système de contrôle de la vitesse des trains « KVBP » et modification et optimisation du système de gestion de l’espacement des trains « BAL »)

Août à novembre : Goussainville - essais et mise en service

Août à novembre : Corbeil-Essonnes - essais et mise en service

Septembre : Goussainville - démolition de fondations existantes