chiffre clés rer D
 
 

Actualité

 
2 juillet 2012 - La gare Créteil Pompadour est un des aménagements du pôle multimodal Créteil Pompadour, conçu pour favoriser le développement des transports en commun et les déplacements actifs dans le sud-est du Val de Marne.
 
Il permettra la connexion directe entre cette gare de la ligne du RER D et la station de bus (Trans-Val-de-Marne et 393 Thiais/Sucy) facilitant ainsi les correspondances pour les déplacements de banlieue à banlieue, mais également vers Paris. Dès sa mise en service, 30 000 voyageurs fréquenteront chaque jour la gare Créteil Pompadour : elle disposera d’un hall voyageur de 385 m2 et d’une passerelle piétonne sur pilotis accessibles aux Personnes à Mobilité Réduite.


Le calendrier du projet


Durant le WE de l’ascension, la nouvelle voie 2bis a été posée sur la plateforme ferroviaire créée à cet effet au 1er trimestre 2012, et les trains roulent désormais sur cette nouvelle portion de ligne.
20 juin 2012 : pose de la 1ère pierre de la gare Créteil Pompadour. Les travaux commencent avec la réalisation des fondations de la gare (bâtiment technique) puis de la structure de la passerelle.
Décembre 2013 : finalisation des travaux de la gare et de la passerelle piétonne.
L’ouverture de la gare est prévue à l’horizon 2014. A cette date, la gare de Villeneuve Prairie ne sera plus desservie par le RER D et sera remplacée par celle de Créteil Pompadour.

Un projet en cohérence avec la modernisation du RER D


Le projet de modernisation du RER D prévoit un renforcement de la desserte à 16 trains par heure, en heure de pointe, au sud de la ligne pour diminuer l’irrégularité dont souffre actuellement la ligne D.
Le pôle multimodal Créteil-Pompadour, qui remplacera l’actuelle gare Villeneuve-Prairie sur la ligne du RER D, fonctionnera en cohérence avec ce projet de modernisation : tous les trains s’y arrêteront et cet aménagement sera adapté au renforcement de la desserte.

Les acteurs du projet


Un investissement de 37,193 M € est nécessaire pour financer ce projet de pôle multimodal.

Les financeurs du pôle multimodal : la région Ile-de-France (64,84%), le conseil général du Val-de-Marne (18,82 %) et l’Etat (16,34%).
Le pilotage du projet de pôle multimodal est assuré par le STIF.
Les maîtres d’ouvrage de la gare :
- SNCF : gare, équipement et plateforme d’accès aux quais, passerelle piétonne ;
- RFF : aménagements ferroviaires (quais, voies ferrées, signalisation, caténaires) ;

Plus d'informations sur ce projet : www.polepompadour.net

 

Etat du trafic aujourd'hui 

TRAFIC NORMAL
PAS DE TRAVAUX

L'actualité

Combs-la-Ville : équipement des
installations électriques
30 septembre 2013 - La construction du bâtiment de la sous-station de Combs-la-Ville est désormais achevée. Les travaux portent à présent sur l’intégration de l’équipement basse et haute tension. Dimitri Mantel nous détaille cette nouvelle phase.
 
Aménagement paysager
à Goussainville
10 juin 2013 - Les travaux d’aménagement des installations ferroviaires à Goussainville s’accompagnent de l’élargissement du talus existant. Loïc Pianfetti, maître d’œuvre de cette opération, témoigne.
 
Elargissement de quai en gare de Brunoy
4 juin 2013 - Dans le cadre de la modernisation du RER D, des travaux d’élargissement de quai sont réalisés en gare de Brunoy. Amandine Durand, chef de circonscription sur cette opération, nous explique ces travaux.
 
 
voir toutes les actualités

Les acteurs du projet 

 l'état    ile de france    sncf   réseau ferré de france     stif
 
 
 
L'agendades travaux

Le projet 

Janvier à novembre : Adaptation de la signalisation ferroviaire au Nord (de Pierrefitte-Stains à Villiers-Le-Bel) - adaptation de la signalisation ferroviaire (mise en service du système de contrôle de la vitesse des trains « KVBP » et modification et optimisation du système de gestion de l’espacement des trains « BAL »)

Août à novembre : Goussainville - essais et mise en service

Août à novembre : Corbeil-Essonnes - essais et mise en service

Septembre : Goussainville - démolition de fondations existantes